LE CÈDRE

L’économie circulaire est un challenge, ce sont plusieurs idées qui doivent être assemblées afin d’avoir une vision globale de l’enjeu. L’ADECC nous permet de structurer cette pensée et d’avancer dans la bonne direction.

Activités

Créée en 1998 par Éric CHEVALLIER, actuel président, Le Cèdre est une structure de groupement d’achats référençant des fournisseurs principalement dans deux univers :  l’administratif (fournitures, photocopieurs…) et le bâtiment (éclairage, quincaillerie…). Ses adhérents sont des professionnels désirants mutualiser leurs achats dans le but d’obtenir des avantages auprès des fournisseurs. Le Cèdre est une PME familiale qui emploie 170 personnes et réalise un volume d’achats de 450 Millions d’euros.
A ce jour, Le Cèdre regroupe 12 000 adhérents qui réalisent en moyenne 20 % d’économies sur leurs achats auprès des 350 fournisseurs référencés.
Notre partenaire, Xavier LEROUX, délégué régional Bretagne, Pays de la Loire et Centre est chargé d’animer le réseau des adhérents, mais aussi d’assurer le suivi des fournisseurs.

Démarches engagées

Promouvoir les achats responsables

À travers les solutions de groupement d’achats, Le Cèdre souhaite promouvoir les achats responsables. C’est une grande évolution dans la manière de négocier puisqu’en plus du prix, des critères extra financiers entrent en jeu. En effet, la sélection des fournisseurs est effectuée selon une procédure très précise :

  • Un questionnaire sur leurs engagements RSE, comportant une cinquantaine d’interrogations autour de la provenance des produits, de la place des salariés dans le capital, d’un éventuel turnover, de la répartition hommes/femmes, etc.
  • Le passage devant une commission d’achats, composée d’adhérents et de représentants du Cèdre posant des questions très précises pour aller plus loin dans l’ADN des fournisseurs.

Le Cèdre souhaite accompagner durablement ses adhérents vers des achats plus responsables. Cela passe par des actions très concrètes :

  • La négociation et la mise en avant de produits-services éco-responsables
  • La définition de domaines d’actions (au sens de l’ISO 20400) et des propositions d’actions impactantes. L’objectif étant de produire des résultats communs et efficaces ;
  • La mise en place de la déclinaison opérationnelle d’achetons autrement.

Achetons autrement

Le Cèdre s’est engagé dans une démarche intitulée :  achetons autrement.
Cette démarche, vise à accompagner les 12 000 adhérents dans une dynamique d’achats responsables à travers 3 piliers :

  • Acheter ensemble : pour profiter de l’effet de mutualisation
  • Acheter mieux : en repensant l’acte d’achat (achat ou location, neuf ou reconditionné, réflexion en cycle de vie, prise en compte du TCO*, etc.)
  • Acheter moins : pour aider les adhérents à entrer dans une forme de sobriété

*TCO : Total Cost of Ownership, coût total de possession en français, correspond à l’estimation financière destinée à aider les acheteurs et les propriétaires à déterminer les coûts directs et indirects d’un produit ou d’un service.

Concrètement, achetons autrement c’est le site pour les organisations qui veulent oser l’écologie intégrale en consommant et en achetant autrement !

L’écologie intégrale qu’est-ce-que c’est… ?

L’écologie intégrale invite chaque personne et chaque communauté humaine à prendre soin de toutes les relations qui sont constitutives de la vie : relations à soi-même, relations aux autres personnes humaines, relations à la nature et relations spirituelles. L’équilibre entre ces 4 relations est fondamental pour permettre à l’humanité et à la nature de vivre harmonieusement, et de retrouver un équilibre sain entre tous les habitants de notre planète.
Ainsi, l’écologie intégrale propose de montrer l’interdépendance entre toutes les déclinaisons de l’écologie : environnementale, sociale, humaine, culturelle, spirituelle, politique…

L’ADECC et le Cèdre

« Selon moi, l’économie circulaire est un challenge. Ce sont plusieurs idées qui doivent être assemblées afin d’avoir une vision globale de l’enjeu. L’ADECC nous permet justement de structurer cette pensée et d’avancer dans la bonne direction. Je suis étonné positivement car il n’est pas facile de fédérer des entreprises sur des intérêts non communs. Aussi, l’ADECC est directement en contact avec les entreprises de sa région et nous donne une idée précise des besoins sur le terrain. Une relation de confiance s’est installée et il est agréable pour nous de travailler avec les adhérents »

Autres portraits à découvrir