Entreprise française et familiale depuis 4 générations, BOUVET est un acteur majeur de la menuiserie industrielle multi-matériaux en France.

Secteur d’activitéBâtiment
LocalisationLa Membrolle-sur-Longuenée
Adhésion à l’ADECCMars 2019
Menuiserie, Fenêtre, Porte fenêtre alu, pvc et mixte | Menuiseries ...

PRÉSENTATION DE BOUVET MENUISERIES

Succédant à Louis et André, ce sont aujourd’hui Patrick et Emmanuel BOUVET qui sont à la tête de l’entreprise. Celle-ci produit 300 000 menuiseries (fenêtres, volets, portes d’entrée ou bais coulissantes) chaque année, entièrement fabriquées en France. Ses atouts sont sa maîtrise de l’extrusion des profilés, ce qui lui permet d’obtenir des menuiseries plus performantes en combinant le PVC, la fibre de verre et l’aluminium, et aussi sa culture de l’innovation et son esprit pionnier.

BOUVET travaille exclusivement avec des professionnels du bâtiment afin de garantir une installation dans les règles de l’art. Près de 4 000 professionnels font partie de son réseau.

BOUVET compte 700 salariés, ce qui en fait un des plus grands employeurs du Maine-et-Loire.

UNE ENTREPRISE ENGAGÉE

Recyclage des matières PVC et aluminium

Depuis 1998, BOUVET Menuiserie récupère et recycle les chutes PVC issues de ses lignes d’extrusion et de fabrication des fenêtres et volets roulants. 750 tonnes de PVC ont été recyclées en 2019 et l’objectif pour 2020 est de monter ce chiffre à 1000 tonnes.

Par ailleurs, depuis 2018, l’entreprise collecte les menuiseries en fin de vie lors de leur dépose sur les chantiers, quelle qu’en soit l’origine.

Depuis 2004, dans le cadre d’un partenariat industriel novateur, c’est le groupe PAPREC qui assure le recyclage de la matière.

Réinjection de matière recyclée dans le processus de fabrication

Le PVC recyclé est injecté en co-extrusion dans les nouveaux profils à hauteur de 16 %. Dernièrement, l’entreprise a développé une nouvelle gamme de profilés (gamme Full Sun) dont le pourcentage de matière recyclée pourrait atteindre 75%. Il s’agit d’une vraie révolution écologique dans le secteur de la menuiserie.

Limitation des chutes de production

Afin de minimiser les pertes de matières, celles-ci ont été réévaluées dès la phase conception des menuiseries. Ainsi, certains profilés extrudés auparavant en barres de 6.7m sont désormais produits en barres de 6.2m. La ligne de production a été modifiée en conséquence ce qui a fortement réduit les chutes de matière.

Economies de plastiques pour l’emballage

L’entreprise BOUVET a également veillé à réduire sa consommation de films plastiques pour ses emballages de menuiseries. D’une part la finition de certains profils aluminium auparavant « lisses » a été modifiée en « granité ». Ceux-ci se raye beaucoup moins et ne nécessitent donc pas de protection via film. D’autre part, pour les autres menuiseries, la quantité de film plastique a pu être diminuée du fait de l’utilisation d’une machine capable d’emballer avec un film préétiré (fournie par BOUCARD-EMBALLAGES).

Récupération et réutilisation des palettes

L’entreprise BOUVET agit également pour réduire sa consommation de palettes, d’autant plus que leurs dimensions ne sont pas standards. Les palettes bois sont récupérées chez les clients et sont ensuite traitées en atelier pour être soit réparées, soit démantelées. En moyenne, une palette est réutilisée 3 fois.

SA VISION DE L’ADECC

« Depuis plusieurs années, nous avons fortement intégré les principes de l’économie circulaire tout au long de notre cycle de production. Les enjeux économiques restent, avant tout, un des principaux leviers d’actions pour BOUVET sur ce sujet. C’est aujourd’hui un sujet à forte actualité, autour duquel nous devons sensibiliser nos clients. Avec l’ADECC, nous souhaitons à la fois être informé sur les nouvelles initiatives sur le territoire mais également promouvoir nos actions concrètes en ce sens. » explique Clémence GESLIN.

Pour en savoir plus sur BOUVET MENUISERIES :
https://www.menuiseries-bouvet.com/