Son activité :

LE COURRIER DE L’OUEST est un quotidien régional diffusé dans le Maine-et-Loire et les Deux-Sèvres. Il appartient à la filiale LES JOURNAUX DE LA LOIRE du groupe SIPA-OUEST FRANCE.

LE COURRIER DE L’OUEST réalise un chiffre d’affaires annuel de 40 millions d’euros.

Le quotidien peut être lu sous deux formats :

– Au format presse écrite, le journal est tiré à 85 000 exemplaires par jour pour les deux départements et 60 000 exemplaires le dimanche

– Au format web, le site internet compte plus de 5 millions de visites par mois (mai 2020). Contrairement au format papier, les informations sont publiées en continu sur le site.

LE COURRIER DE L’OUEST est distribué 362 jours par an sauf le 1er janvier, le 1er mai et le 25 décembre. Près de 180 salariés, dont 90 journalistes, travaillent sur la rédaction et l’impression du journal.

Ses démarches :

LE COURRIER DE L’OUEST a structuré ses démarches internes autour du projet nommé « E-CO entreprise », qui s’inscrit dans le cadre général de la responsabilité sociétale des entreprises (RSE). Un objectif important est que tous les salariés soient parties prenantes à l’identification et la mise en oeuvre d’actions, par l’intermédiaire de la présence de référents sur site, et de consultations.

Suite à son adhésion à l’ADECC, LE COURRIER DE L’OUEST a installé des bacs de tri (carton, plastiques, papiers) à tous les étages du bâtiment de son siège social, à Angers. Prochainement, Marc DEJEAN, directeur général, compte étendre cette initiative dans les antennes de Cholet et Saumur. Pour intégrer les salariés à la démarche, une lettre interne et un sondage ont été envoyés pour obtenir leurs propositions sur le sujet. En complément, un mug leur a été offert pour supprimer la consommation de gobelets plastique dans les bureaux.

L’imprimerie est certifiée IMPRIM’VERT. Le papier utilisé pour publier le journal est recyclé ou issu de forêts gérées durablement. Un autre projet est en cours d’élaboration : l’utilisation d’une enveloppe papier pour envoyer les journaux, remplaçant ainsi le film plastique classique.

Par ailleurs, la direction a pris l’initiative de replanter 5 arbres pour en compenser 3 qui avaient dû être coupés lors de travaux sur le site. Un sondage a été soumis aux salariés pour choisir le type d’arbre qu’ils souhaitaient replanter.

ADECC :

« Le recours à l’ADECC, un acteur externe à l’entreprise, nous a permis de résoudre facilement une problématique identifiée en interne : la mise en place de bac de tri.

Par ailleurs, nous voulons donner l’exemple en tant que média. Prendre des initiatives et adhérer à un réseau en faveur de l’économie circulaire en font partie.

A l’ADECC, nous côtoyons des personnes sympathiques, chaleureuses, attentives, disponibles et passionnées par leur projet. La dimension humaine dans ces enjeux de transition écologique est importante. C’est pourquoi, le témoignage des entreprises adhérentes à l’ADECC est essentiel. Il est intéressant de découvrir les initiatives des uns et des autres pour s’en inspirer et passer à l’action. » explique Marc DEJEAN

Directeur Général Marc DEJEAN
Localisation Angers
Structure / secteur d’activité Presse quotidienne régionale
Effectif 180
Arrivée à l’ADECC Avril 2018