Son secteur :

Lauréate de plusieurs récompenses dans le domaine de l’économie circulaire et de l’alimentation, l’association ValOrise lutte, depuis 2017, contre le gaspillage alimentaire.

Partenaire de plusieurs évènements, l’association souhaite sensibiliser le public à la pratique d’anti-gaspillage. Comme par exemple, lors du concours « chef master anti-gaspi » organisé au CFA de Saumur qui récompensait le meilleur plat alliant goût et limitation du gaspillage alimentaire.

ValOrise a également développé une marque alimentaire, « OrNorme ». Les fruits et légumes non calibrés sont rachetés afin de pouvoir être transformé en soupes, purées, pickles, compotes, tartinades… Ces denrées déclassées, non calibrées ou en surplus représentent environ 40 % de la production locale.

En 2018, ce sont environ 2 tonnes qui ont été valorisées. En 2019 l’association s’agrandit, grâce à leurs nouveaux locaux ce sont plus de 75 tonnes qui pourront être valorisées.

Ses démarches :

En plus de sa démarche anti-gaspillage, l’association souhaite limiter les impacts dans tous les domaines, de la rénovation de leurs nouveaux locaux, à la fin de vie de leur produit.

Ainsi, le matériel inox et de bureau sont achetés d’occasions et le site de production va être équipé de panneau solaire et de LED pour limiter sa consommation énergétique. Une solution de récupération et traitement de l’eau par lagunage est en cours d’étude. L’eau une fois traitée pourra être distribuée ou réutilisée par d’autres acteurs locaux.
Enfin, les bocaux sont consignés et peuvent être ramenés à la conserverie afin d’être réutilisés.

« Le rachat de produit non calibré étant novateur, il a fallu gagner la confiance et tisser des liens entre les producteurs et l’entreprise, 6 mois ont été nécessaires. Les modes de consommation évoluent et les produits non calibrés, autrefois jetés, représentent désormais une rémunération complémentaire pour les agriculteurs, tout en étant compatibles avec le secteur agroalimentaire » raconte Peggy Jousse-Peralta.

ADECC :

« L’ADECC est un réseau facilitateur sur les questions d’économie circulaire : elle nous permet de créer des ponts entre les entreprises, de partager les bonnes pratiques et de mutualiser certains biens» explique Peggy Jousse-Peralta.


Dirigente Peggy JOUSSE-PERALTA
Localisation SAUMUR
Structure / secteur d’activité Conserverie
Effectif
Arrivée à l’ADECC Janvier 2019