Son activité :

Depuis maintenant 40 ans, l’entreprise BORJON-PIRON exerce son activité dans le BTP, spécialisée dans les travaux d’aménagement d’intérieurs (plâtrerie, carrelage, isolation …).

Le type de travaux réalisés peut à la fois être destiné aux particuliers (rénovation énergétique, isolation de combles …) et professionnels (locaux, extensions de bureau …).

Yannis BORJON-PIRON a su pérenniser l’entreprise et reprendre le flambeau familial. La société emploie aujourd’hui 18 personnes.

L’entreprise fait partie du réseau MAINTEPRO, réseau de professionnels du BTP angevins s’engageant pour une qualité de services.

Ses démarches d’économie circulaire :

Yannis BORJON-PIRON est convaincu du besoin de passer d’un modèle linéaire à un modèle circulaire pour une prévention et gestion efficace des ressources. Cela reste un défi autant important que complexe pour le secteur du BTP, qui représente plus de 81% des déchets produits en France en 2018, avec une grande partie de déchets inertes. 

Il traduit ses convictions dans ses engagements professionnels en tant qu’élu à la CCI et au sein de la Fédération Française du Bâtiment (membre du bureau, commission emploi et formation et membre du groupe de travail national Economie Circulaire…) ,  et aussi en impulsant des actions au sein de son entreprise.

L’entreprise s’est engagée pour s’approvisionner en plaque de placo-plâtre recyclé, dans le cadre d’un partenariat avec SINIAT.

Suite à leur participation au programme PEPS de la Chambre de Commerce et d’Industrie, les phares de chantier halogènes ont été remplacés par des phares à LED, pour diminuer la consommation d’énergie.

L’entreprise utilise désormais pour certains chantiers, des isolants fabriqués à partir de chutes de vêtements et de tissus.

Pour la gestion des déchets de bureau, l’entreprise travaille dorénavant avec ALTERNATRI, pour soutenir une structure locale d’insertion professionnelle, qui lui assure la meilleure valorisation possible.

Concernant les déchets de chantier, depuis 2019, l’entreprise BORJON-PIRON a lancé un tri plus complet sur chantier, notamment sur le Placoplatre peint.  Autrefois mis en DIB, il est dorénavant démantelé pour séparer les 3 matières : ferraille, laine de verre et plâtre qui seront ensuite recyclées. Au-delà du réel intérêt environnemental, cette pratique nouvelle et pas encore généralisée, peut présenter un avantage économique. Quand le DIB coûte 115€ la tonne, le recyclage revient à 65€ la tonne.

ADECC :

Conscient de l’intérêt d’un réseau pour une entreprise, Yannis BORJON-PIRON a été depuis 2016 un membre fondateur du premier réseau d’entreprises sur l’économie circulaire et collaborative : l’ADECC, aux côtés de Jean-Yves FOUCHE, Thierry DRAPEAU et Jean-Yves JOUSSELIN.

« Au-delà de proposer des actions pragmatiques sur les déchets ou l’énergie pour que les entreprises passent simplement à l’action, l’ADECC est un lieu d’échanges de bonnes pratiques en lien avec l’économie circulaire. Les économies financières réalisées à travers les mutualisations d’achats sont un levier incitatif pour encourager les  entreprises vers les démarches d’économie circulaire. » explique Yannis BORJON-PIRON.