Son activité :

Spécialisée dans les travaux publics maritimes et fluviaux, VERCHEENNE construit tout type d’ouvrages : portes d’écluses, passerelles, barrages, digues, …

Au siège de l’entreprise, VERCHEENNE dispose de son propre atelier de construction métallique lui permettant de maitriser l’ensemble des étapes de la fabrication à l’installation des édifices. Après leur installation, VERCHEENNE assure la performance et la maintenance des ouvrages. 
La plus grande réalisation de l’entreprise est la Digue du Boutillon à l’Ile de Ré, longue de 720m.

Ses démarches :

Dans les bureaux et les ateliers, VERCHENNE a installé des éclairages LED pour améliorer le confort des salariés et réduire la consommation électrique. 

L’entreprise fait collecter ses déchets de bureau par Envie2E49, entreprise de l’économie sociale et solidaire et un des opérateurs de Fibres 49. 

VERCHEENNE a introduit un plan de respect de l’environnement sur ses chantiers :

– Pour les chantiers à proximité du milieu aquatique, des dispositifs spécifiques ont été mis en œuvre pour éviter toutes les contaminations.

– Le bois, les bombes aérosols et le papier absorbant d’hydrocarbures sont triés et traités.

– L’entreprise utilise des huiles végétales pour le décoffrage.

– Au sein de l’entreprise, des campagnes de sensibilisation auprès du personnel facilitent l’intégration de ces politiques environnementales.

– Pour diminuer la consommation énergétique, un temps optimal de démarrage ou chauffe du matériel et des machines a été défini et recommandé.

– Pour optimiser l’utilisation de son béton, VERCHEENNE achète des coffrages de type « LEGO ». Ils lui permettent de mouler le béton et de lui donner une forme de brique empilable et modulable. Ces briques sont utilisées pour faire des murs, des blocs ou des emprises de chantier. Ainsi, certaines briques seront réutilisées sur un autre chantier sans jeter le béton.

– Enfin, les déchets de béton seront réutilisés en remblais.

Ces démarches proviennent de la volonté de VERCHEENNE d’agir en faveur de l’environnement et également celle de gagner de nouveaux marchés. Les critères environnementaux y sont de plus en plus introduits et participent à la sélection des candidats.

ADECC :

« Nous voulons ouvrir notre entreprise sur les démarches d’écologie industrielle et territoriale, animées par les chambres consulaires, pour coopérer avec nos voisins et continuer à consommer localement. Par exemple, nous achetons nos fournitures de bureau sur la région de Saumur. 

L’ADECC nous permet d’élargir notre cercle de connaissances et rencontrer d’autres entreprises engagées. »

Resp. Achats Manuella NAUD
Localisation Les Verchers sur Layon
Structure / secteur d’activité TP hydrauliques et maritimes
Effectif 72
Arrivée à l’ADECC Février 2018